Evan, carnet de bord d'un ange déchu...2

Publié le par bordier laurent

Ma mère, écoutant sa future belle-fille chuchoter à mon oreille ces mots accusateurs lui demanda d'un air vague et faussement désintéressé :
– Hmm...que disais- tu Mélanie ?
- Je le rassure, madame, je suis sûr qu'il sera bientôt de retour.

Maman repartit subitement dans de sanglots longs :
- s'il vous plaît seigneur ! Rendez-nous notre Evan, il est trop jeune pour mourir !
Le Seigneur t'écoute maman, lui soufflai-je et  je vais revenir...il est vrai que je bouillais d'impatience de reprendre la série d'Ally Mac Beal en m' envoyant des chips par milliers baignants dans un saladier débordant de Pepsi.
Ce fut en partie grâce à Mélanie si l'on ne me débrancha pas. Elle attrapait le médecin-chef chaque matin en lui affirmant
Evan a bougé les lèvres Docteur ! Celui-ci eut beau lui expliquer qu'il s'agissait de réflexes et qu'il serait fort possible qu'elle assiste à d'autres mouvements provenant d'autres membres ; elle resta déterminée, ne capitula jamais puis continua de venir me faire la causette chaque matin. Ma mère, quant à elle, demanda au staff médical un lit de camp et décida de veiller sur mon corps, mais surtout, de surveiller le va-et-vient des infirmiers porteurs de nouvelles fraîches. Le médecin-chef fut à court d'idées pour expliquer que mon état végétatif ne me permettrait plus de parler et encore moins de marcher ; il laissa alors les semaines puis les mois passer attendant au bout du compte que ma mort le désignât vainqueur haut la main par K.O sur prédictions.  ados26

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article