Evan, carnet de bord d'un ange déchu...2

Publié le par bordier laurent

- Et même si Dieu faisait de l'ULM,  il penserait à remplir son réservoir d'essence...dit une voix derrière moi. Je me retournai et vis mon guide. Il apparut dans une auréole très blanche et j'eus, à cet instant, l’impression de fixer la gigantesque lampe halogène  du salon de chez mes parents, à Bligny- sur- Chèze. Cela me rappela le jour où notre chat, Stéphane, avait, en cavalant, glissé  sur le boitier où  se trouvait le variateur de puissance ; l'ampoule par trop de tension avait fini par imploser faisant sursauter et pousser un petit cri aigu à ma mère qui dormait dans son poncho ranci par ses années d’immobilisme sous les culs des visiteurs qui aimaient tant se poser dans notre joli fauteuil Louis XV.
Mon guide s’approcha de ces deux êtres et répéta doucement à l’oncle :d6jyke73

– hé oui… Maximilien… vous aviez mis peu d’essence dans votre engin. Comme avec vos proches…peu d’amour…peu de cadeaux…peu de conseils… Et lorsque l’on donne peu tout en amassant égoïstement les biens d’autrui, on se sent triomphant sur terre n’est-ce pas ?

Commenter cet article