Evan, carnet de bord d'un ange déchu...

Publié le par bordier laurent

Hammarby angel statue  Il est toujours délicat de parler de la mort aux vivants et si je restai discret à propos de mes expériences dans l’au-delà, Mélanie me raconta souvent combien de fois elle avait pu me sentir près d’elle lors de ces comas répétitifs... Ce qui est encore plus étrange est le fait que je ne me souvins pas l’avoir visité en temps que « fantôme » puisque ces missions célestes répétitives me prenaient tout mon temps et même si là-haut celui-ci n’existait pas tout cela me sembla bien long malgré tout. Je repris une vie quasi normale avec elle, je ne me sentis pas plus sage du fait d’avoir été touché par la grâce et j’eus toujours autant de mal à lui pardonner sa jalousie et sa nonchalance. Les journées furent désespérement longues avec toujours un sentiment de mal-être résidant en mon âme ;  même au boulot, dans la bibliothèque où je travaillai, j’eus l’impression d’être aussi inutile et poussiéreux qu’un bouquin de Barbara Cartland.

Commenter cet article