EVAN, CARNET DE BORD D'UN ANGE DECHU...

Publié le par bordier laurent

Expérience de Merde Imminente.

 

…Enfin, mourir n'est pas le terme exact, disons que je tombe dans un coma à l'échelle de Glasgow trois végétatif  pendant huit mois. Lors des deux premiers réveils les médecins furent surpris et surtout confus de m’avoir déclaré irrécupérable auprès de ma mère qui passait son temps à mon chevet attendant qu’un de mes orteils se révolte ;  puis, alors que j'entamai mon troisième coma ce fut tout juste si on ne m’attendit pas avd6jyke73.jpgec des banderoles de «  bienvenue chez toi, Evan ! » nous savions que tu reviendrais ce coup-ci !  Si tout cela n’avait pas cessé à ma vingt-huitième année je suis certain que les bookmakers se seraient intéressés à mon cas pour un éventuel business. Je fus également dans l’obligation de mettre un terme à cette peopolisation en menaçant le staff médical que la fois prochaine où ils annonceraient « mort cérébrale » à ma mère, je porterai plainte à mon retour. Cela fit fait rire Mélanie, mais je peux vous assurer que dans ma chambre d’hôpital le staff baissa les yeux !  Surtout que je  ne garde aucune séquelle physique ni mentale ! ! Je me réveille, baille légèrement et j’enfile mon pyjama blanc tacheté de petits oursons marrons pour aller embrasser ma famille ! ( sauf mon père, Antoine, qui pue le clope à cinq-cent mètres à la ronde )

Commenter cet article