Evan, carnet de bord d'un ange déchu...

Publié le par bordier laurent

Je n'attendis pas la pleine lune pour donner de mes nouvelles à Mélanie mais juste 23h30 ; l'heure où elle referme son bouquin de poche 10/18 et que Squeeze, les yeux bridés, mi-clos sorte de l'armoire pour rejoindre le lit.

Je serais toujours autant émerveillé de le voir passer d'une tour à l'autre ce chat ; du noir complet de l'intérieur d'une armoire, il est capable d'affronter de face la lumière puissante de la chambre pour rejoindre sa maîtresse. C'est fou, mais s'il était homme, on aurait dit de lui qu'il fit constamment des dépressions nerveuses. Squeeze n'est pas un chat dépressif, il aime juste les pulls moelleux et refuserait de s'allonger sur de la laine de verre. d6jyke73

Commenter cet article