Evan, carnet de bord d'un déchu...

Publié le par bordier laurent

Je ne pus l'accueillir puisque je fus déchu de ces droits qui firent de moi son guide de vie de terrienne et à l'instant ou elle avança dans ma direction, à l'instant où je m'appretai de l'accueillir, j'entendis comme un bourdonnement sonore autour de mon âme et me sentis alors projeté au dessus de l'adolescente, la survolant quelques secondes pour enfin aller me glisser dans un corps inerte couché sur un lit d'hôpital qui je l'avoue m'alla comme un gant. Les cris perçants de joies et les hurlements stri200705champaignenativite-copie-1dents de personnes autour de ce corps formèrent comme une bande son à images kaleidoscopique qui auraient dû m'animer de bonheur mais au lieu de cela me plongea dans un profond spleen-malinconia* sans réellement plus pouvoir m'en défaire.

 

* mélange de spleen et de mélancolie forte relative à un son ou une image provenant d'une vie antérieure ( régression soudaine ) ( introuvable sur Google )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article