Evan, carnet de bord 'un ange déchu...2

Publié le par bordier laurent

- Bon... conclut ma mère un peu gênée, sortons de cette chambre et attendons dans le couloir. Mon père eut pour une fois le sourire franc et dit en partant :

 – Quel joli langage, mon fils est un poète !  On pourrait presque peindre ses mots ! je vais m'en griller une dans le couloir ma belle, ma mie ! c'est du Ronsard !

Mélanie sortit également en grommelant :

 – pucelle…moi ? Il a perdu la mémoire, c’est sûr.

Une réunion extraordinaire entre médecins s’organisa dans la salle de pause afin de déterminer mon état. Une fois le diagnostic effectué, le silence revint brusquement lorsque l’un d’eux évoqua  les vies antérieures :

-         - Il faut le laisser…je n’ai pas envie d’entrer dans sa chambre habillé de bottines du 16e siècle ni d’une fraise géante scotchée autour de mon cou, plaisanta le médecin cardiologue.

- Tu as raison, Paul, répondit un de ses collègues, c’est une régression verbale… il emploie un langage qu’il ne connaît pas et j’avoue que cela est fort impressionnant. J’ai d'ailleurs un ami hypnotiseur qui fait revenir les gens dans leurs vies antérieures.

En entendant cela, tous éclatèrent de rire dans la salle et se mirent à faire la queue devant la machine à café.

 –Aaah ? Un guérisseur ?  et quel handicap* a-t-il au golf ? (rire provocateur) ce sont des charlatans !  affirma Paul en soufflant sur son gobelet de café brûlant, ils opèrent l’invisible et cela est économique ! point de bistouri ! point de paire de ciseaux et point d’assistant ! personnellement, je n’ai jamais opéré d’âme.

ados26

Commenter cet article