Le reflexe de Gérald

Publié le par bordier laurent

Le premier pas dans la capitale. Il est 8 heures du matin et Gérald se donne du courage en sautillant sur le quai de gare de l'Est puis fonce en direction d'un bar où il commande un café. Il ne peut s'empêcher de penser indexnyà Soda dans ces moments d'égarement et même cette boisson brûlante qu'il tente de refroidir dans un mini crachat discret refuse sa lippe pour le moment. Peu déboussolé, juste l’appréhension d'une journée pourrie, l'adolescent regarde le va-et-vient des inconnus, souvent affairés, compter leurs pièces de monnaie puis les déposer nonchalamment sur le comptoir. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article