malversation avec Dieu

Publié le par bordier laurent

Afin qu'elle puisse enrichir son vocabulaire, je tentai de lui apprendre un mot en français assez inédit en pointant mon index droit dans la direction du bac à nouilles :

-ça, c'est féculents !

indexrestao


- ahh d'accord, nouilles, c'est fécale ! xie xie ni * ! ( merci )*

-Non ! féculents ! pas fécale ! Voulez-vous que je vous l'epelle ? Elle se mit à douter puis fit mine d'avoir compris :

-aaahhh...Epelle ! C'est fécale, d'accord ! Compris, moi ! !

elle ne retint pas grand chose de ce cours mais je ne fus pas très surpris car ce mot, féculent, ne lui servirait à rien dans sa vie de tous les jours. Les nouilles restent des nouilles pour un chinois. J'haussai les épaules et lui laissai féculent et fécale en synonymes. C'est avec mes quatre sacs à emporter et d'un zai jian * ( au revoir )* parfait que je sortis du shop pressé de rentrer chez moi afin de reprendre ma lecture.

 

Commenter cet article