Mensonges ( acrostiche )

Publié le par bordier laurent

 

 

 

Je suis comme toi

Ustensile de cette vie

Sen allant parfois

Traîner dans les bas-fonds d’autres quartiers pourris

Entre shérif et hors-la-loi.

 

Tu ne sais rien, de moi, et m’imagine

En un animal diurne, tu crois ?

 

Bringuebalant juste ses maudits songes

Avec des idées bien précises

Incluants, qu’on se le dise !

Savoir-faire et mensonges.

Et lorsque les orgies verbales ne suffisent plus, il existe d’autres manières de s’aimer.

Regarde moi, Elise… Juste un baiser.

Commenter cet article