nebraska

Publié le par bordier laurent

Non ! insista-t-il, rien de tout cela jeune homme ! Je veux juste sauver une vie ce matin et il  se trouve que cela est tombé sur vous ! Vous semblez transi de froid…( inquiet) - entre nous, des statues misérables de glace ici, dans cette ville, nous en avons déjà trop !  Et des politiques véreux, croyez moi, j’en ai vu passer ! George se mit à rire doucement de cette galéjade que je ne compris pas trop. Il me pris alors doucement par le bras me montrant de l’index son appartement puis m’invita à le suivre.

George, c’est un sénior comme on dit. Homme valide, la démarche rapide et le buste droit comme un I ; on pourrait assimiler son corps à un mental orgueilleux et rancunier. Le visage impassible il fait partie de cette trempe de mec qui ne se laissera jamais abattre par les «  C’est ainsi… « Ou bien encore les " C’est la vie "! pis voilà George garde le cap sur cette terre, George est un homme bon.

Ce serait lui manquer de respect que de l’appeler «  le vieillard «  Il est discret, ne se lamente pas, parle très peu et paradoxalement à tout cela protège (même en été) ses cordes vocales d’une écharpe de laine noire.article Chicago

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article