NEBRASKA

Publié le par bordier laurent

En guise de salut peut-être, Palanka  racla à plusieurs reprises de sa langue râpeuse les dernières gouttes de sang imprégnées dans le tissu de mon pantalon. Je ne pus m’empêcher de lui envoyer un uppercut discret mais ferme dans la truffe afin qu’il cesse définitivement ce petit manège autistique. Une fois le chien endormi l’homme se présenta enfin : 

- Je suis Trévor. Mais appelle moi " renard des sables d'alone ". Je trouvai ce surnom un peu long et diffcile à assimiler alors je lui proposai une réduction immédiate afin de m'y retrouver un peu :

- Puis-je t'appeler " renard " ? ou encore " d'alone " ? 

- Ok pour renard !  répondit-il en ricanant du ventre de s'être fait un nouvel ami. Satisfait, il sortit de sa boîte à gants un décapsuleur en forme de tête d'indien puis me proposa une biTopper-Small-No_Footer.pngère.

- Tu viens d'où ?

- Qui ? Moi ? !

- oui toi ! pas mon clébard, il dort...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article