nebraska

Publié le par bordier laurent

Le jour se leva rapidement sur Creston et l’attitude de Palanka, paisible dans son sommeil du «  coup de poing dans la gueule » me fit largement bailler ; d’abord aux corneilles puis je me mis  franchement à somnoler la tête posée contre la vitre passager.

- Tu as dû le payer cher !  Ses plumes sont magnifiques, mec ! lança Trévor qui n’en avait pas terminé avec ce maudit dream-catcher.

- Hein ? ! répondis-je en sursautant de mon siège.  

- Il vient d’où ?

- ( lassé) mon père…

- Ah ? il est de Chicago ?

- Non. Paris, France…Étonné, fronçant légèrement les sourcils, l’homme me reprit d’un ton grave :

- Tu es français ? Il porta cette question comme une accusation ce qui me sortit définitivement de mon dernier rêve et me fit me tenir droit sur mon siège. Je tentai une de mes fameuses réponses interrogatives :

- Je suis français ? ?

the_dream_catcher.jpg

Commenter cet article