NEBRASKA

Publié le par bordier laurent

Topper-Small-No Footer

- Tu vas trouver étrange ce que je vais te dire Malek, mais traverser cette vie est difficile, c'est un sale métier ! Alors oui, je suis sur terre pour raison professionnelle. L'homme me dévisagea, acquiesça puis ajouta :
- Et tumultueux à voir l'état de ton visage...L' Ibis se gratta alors le menton pour me proposer une affaire :
- Je t'ai parlé de mon agence immobilière basée à Lincoln ? Je suis à la recherche d'un collaborateur, un walker pour ma publicité. Cela consiste à distribuer des prospectus, coller des affiches et parfois négocier avec des clients, mais exclusivement sur Béatrice ! hein ? Tu connais un peu le métier ?
- Oui. Je sais négocier, mentir et argumenter afin de vendre un produit !
Je ne lui dis pas que la dernière négociation effectuée, je l'avais faite en compagnie de deux vaches et c'était pour savoir qui de nous trois aurait la place sur la botte de paille. ( J'avais réussi, mais en contre-échange je me souviens avoir été de corvée pour la distribution de foin pendant deux heures).
- Négocier ! Argumenter ! Tu as tout compris Laurent ! Je vais te laisser les clés d'un de mes appartements au cœur de notre ville, il se trouve sur l'avenue de Neverton », en face d'un traiteur chinois. La porte coince un peu, mais tu auras juste à lever haut la poignée.
- La porte grince ?
- Non, Laurent, elle COINCE !
- Aaaah ?
C'est une maladie américaine, pensé-je, ces portes qui coincent. Si j'avais des tendances paranoïaques, je dirais tout simplement qu'il s'agit d'un code entre Georges et la tête d'Ibis pour me pister. Qui me dit qu'il ne font pas partie de la C.I.A  ? Personne ! Bon. Alors, ma peur est légitime, mais je m'en tins là pour le moment et le remercai d'un de mes sourires coincés. Topper-Small-No Footer

Commenter cet article