Nebraska ( Béatrice )

Publié le par bordier laurent

Marina me fit un clin d’œil et me souhaita la bienvenue à Béatrice. Elle m’interdit également de me lever, ce que je fis une fois qu’elle eut refermé la porte de la chambre. Cette ville me sembla grande au vu des allers et retours des visiteurs et futurs patients ; j’aperçus même un panneau indiquant «  aéroport de Lincoln à 25 km « cela qui confirma mon ressenti. Bientôt onze heures et l’ennui me guettait. Pour une fois dans ma vie j'attendais impatiemment l’heure du déjeuner afin de tuer le temps ne serait-ce qu’une heure. On à beau dire que les hôpitaux sont faits pour soigner les malades, je trouve qu'il y règne quand même un climat morbide...de plus, on s'y fait parfois chier pire que dans une bibliothèque parisienne. Je soufflai une buée sur la vitre et de mon index y dessinais un serpent croisé avec un lézard ; j’ai cessé de caricaturer les gros mammifères, car ils finissent difformes et bien souvent leurs pattes sont soit trop courtes soit ratées. J’arrive encore à dessiner le fameux chat en boule…mais…ce n’est pas bien difficile en fait :

Pour la recette du chat en boule, c'est très simple.

Il suffit de faire deux ronds, une queue de castor, deux triangles qui lui serviront d'oreilles et six traits rapides pour les vibrisses. Il est sympathique ( et conseillé) d'agrémenter cette oeuvre d'une maison avec une cheminée fumante, un arbre du type cerisier et quelques oiseaux que l'on dessinera de V.)chat-noix-de-coco.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article