Nebraska ( Béatrice )

Publié le par bordier laurent

C’est un bruit de chariot roulant qui me fit sortir brusquement de mon sommeil. Marina me découvrit allongé sur le carrelage froid, défroqué et surtout honteux de ne pas avoir réussi à regagner mon lit.

- Monsieur Bowdeir ? C'est Marina ! Vous vous êtes évanoui ? Je vous avais bien dit de ne pas tenter de vous lever !

- Des Indiens en blouses blanches m’ont attaqué Marina ! lui affirmai-je

femme train

en tentant de reluquer son décolleté au travers de sa blouse.

 

- Vous délirez…Et fixez votre regard ailleurs s’il vous plaît ! Agacée pour de bon, c'est  par un mouvement brusque qu’elle tira l'élastique de mon pantalon de pyjama pour me remettre en station verticale. Une petite Portoricaine l'accompagnait et s'affaira de suite à taper les acariens déjeunant sur mon matelas. Fier, digne, je tentai malgré tout de me relever seul,  mais retombai aussitôt les genoux collés au sol : 

- Je suis désolé Marina... dis-je en grimaçant. J'ai dû rater mon lit. Où sont les infirmiers inquisiteurs ? 

- Infirmiers ? Il n'y a pas d'infirmier ici alors recouchez-vous Monsieur Poudier !

  La Portoricaine épousseta une dernière fois mon linceul bleu d'une claque suffisamment violente pour que les derniers acariens téméraires comprennent qu'ils n’eut rien à faire dans un hôpital strict de propreté.

 

Commenter cet article