NEBRASKA ( Horley's )

Publié le par bordier laurent

Inquiet, je fixai des yeux mon nouvel ami Malek en espérant avoir plus d'informations à propos de cette hystérique mais l'homme sembla en paix avec lui-même et me sourit niaisement…comme pour me rassurer. J'eus l'impression que cette fille aurait pu faire durer sa colère toute la soirée, voire la nuit, après le monde entier ; alors plutôt que de lui briser mon verre sur son crâne vide je jouai la carte de l'indifférence et fis mine de viser à nouveau la cible à l'aide d'une fléchette :

- Ne me regardez plus ! Oubliez-moi ! Vous êtes prévenu maintenant ! ! Cria-t-elle à nouveau tout en s’éloignant de nous. Chancelante, fébrile dans son tee-chirt rouge du club de hockey local elle partit se percher sur un des tabourets scellés au zinc.

 - Il s'agit de Naia, me souffla malek ;  mais ne sois pas inquiet Laurent... Elle a la maladie de ceux qui pensent que nous les regardons tout le temps mais elle n'est pas dangereuse… paranoïaque tout au plus !  hé hé ! !Cheesecam-4f391580e7369.jpg

- Pas dangereuse tu dis, mec ? il n’avait peut-être pas tort la tête d’Ibis mais Joseph Staline aussi avait commencé comme ça dans un bar à exercer sa dictature en s'amusant ; résultat vingt millions de morts.

Commenter cet article