L'influent

 



J'en ai vu des visages dans mes volutes

De soudaines anacoluthes brisant des strophes, des refrains

Des mots faciles que j'éludais, de contemporaines insultes

que j'aimais bien.

Cette vie faite d'influence ou l'on doit taire ses sentiments

Où ce sont des voix off qui parfois nous enchaînent

Et qu'a la fin de chaque acte, de chaque scène

On a comme un goût amer de ne pas avoir été l'influent.

Puis un jour arrive la vérité

Et le rideau ne tombe pas, mais s'écroule à nos pieds.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :