LE MOULIN DE KIRI 3

 

                                                                 LA TOURMALINE NOIRE

 

 

Kiri maîtrise parfaitement ce nouvel environnement. Il comprend mieux les "oust  le chat !" mais n'échappe toujours pas aux coups de balais des ménagères ; aux coups de pieds venant des chauffeurs de car, du prêtre ou encore des dames du lavoir. Il se permet aussi quelques facéties les nuits, au bord des fenêtres de chambres de couples ; il lance des vocalises imitant l'amant «  Louis », de son prénom purement imaginaire, afin de semer la zizanie dans les ménages. Bientôt, dans les rues du marché, on écoute les jeunes mariés parler déjà de divorces.