Evan, carnet de bord d'un ange déchu...

Publié le par bordier laurent

Pour Jess' que j'm.

 

L’homme se retourna en direction du fast-food et vit la foule se presser autour de ce corps inerte qui semblait déjà ne plus lui appartenir. Pompiers et agents de police firent rapidement le ménage en éloignant les quelques badauds trop curieux puis l’homme, désemparé, me demanda d’un ton penaud :

-          Vous m’accompagnez ?

À contrecœur, j’ouvris le chemin menant à son enveloppe corporelle afin qu’il réalise qu’il n’était plus de ce monde ; pauvre homme, je lui fis également remarquer qu’il n’était plus nécessaire d’éviter la foule autour de lui :

- Je les traverse ! s’inquiéta-t-il en tentant de s’appuyer contre une poubelle.

-  Oui, soupirai-je, la poubelle également se trouve dans l’autre monde alors il est inutile de prendre appui dessus en geignant votre décès…

Je finis par lui montrer du doigt ce corps allongé, inerte, la chemise déboutonnée et se dégageait même hors de son pantalon une partie de son slip blanc.

- Vous portiez encore des slips kangourous sur cette terre ? demandai-je l’air surpris.

- Oui…c’est moi…il s’agit bien de ma montre. Et oui je portais des slips ne vous déplaise ! !

- Désolé, c’était juste une question monsieur. Mélanie m’achetait des boxers et je trouve cela plus confortable…enfin, je veux dire «  trouvais  cela confortable ». indexange pigeon

Commenter cet article