Nebraska

Publié le par bordier laurent

Je ne sais pas ce qui m'avait pris de lui sourire lorsqu'elle tapait des billets dans les poches de touristes français, mais par la suite, elle ne ma lâcha plus d'une semelle :

-Tu m'as vu mec ? ! Mais tu la fermes hein !

Je ne répondis pas, mais pensai-je - T'inquiète grosse vache, j'aurais trop honte de signaler aux flics que j'ai fait la rencontre d'une porcherie ambulante au Cleaver's. Elle prit alors une chaise et posa délicatement son gros cul dessus de peur qu'elle se plia en quatre. D'un ton provocateur elle m'envoya :

-Tu bosses chez les Pakistanais toi ? Tu respires le curry à cent mètres putain  !

- Chez les tamouls ouais...Je n'ose pas lui faire remarquer qu'elle puarticle_Chicago.jpge l'ammoniaque et enchaîne tout de même :

- ça sent l'éther dans ce pub...

- Ah bon ? Elle se retourne feignant de chercher un coupable puis s'agace :

- Tu bosses chez les schmoulbites de Morgan street ? On a tout une équipe de Sri lankais dans ce quartier, de vraies balances ! C'est quoi cet accent à la con que tu as ? Tu es français ?

- Hmmm....Non. Je suis de gare de l'Est.

- Connais pas...

 

 

Commenter cet article